Archive for the ‘les grands’ Category

Le petit grandit

Thursday, July 30th, 2009

Il commence à être sérieusement envahissant, y’a plus moyen d’être tranquille plus d’un quart d’heure par terre… C’est qu’il marche à quatre pattes, que dis-je, il court, il vole, il va tellement vite qu’il s’en fait des bleus sur les genoux ! J’ai trouvé une cachette sympa :

DSC_3392

Bon, elle est uniquement praticable pour quelques jours car les grands viennent de ranger, et vont y remettre une pile de bordel papiers sous peu… Mais ce n’est pas très grave, de toutes façons : cette planque est grillée.

En effet en à peine deux jours, le petit Paul m’a repérée et aussitôt m’a chargé à quatre pattes. Je me pensais tranquille en hauteur, que nenni, il se met très bien debout (comme les grands) en s’appuyant sur les meubles :

DSC_3400

Nous voilà forcées de redoubler d’ingéniosité pour lui échapper. Fripouille en a trouvé une pas mal, je pense que ça peut marcher :

DSC_3390

Que d’aventures, que d’aventures. Au moins, on n’a pas le temps de s’ennuyer !

Ça c’est pas malin

Thursday, June 25th, 2009

Pffff… Le grand a l’occasion d’avoir un fils normal et socialement adapté, et voilà ce qu’il en fait… Quel gâchis !

Caméra

Friday, May 22nd, 2009

C’est cool, les grands ont acheté une caméra pour filmer leur petit bonhomme et du coup, je peux faire des documentaires animaliers devant dès qu’ils ne regardent pas.

Voici, par exemple, un morceau de journée ensoleillée typique. Ne faites pas attention au môme qui fait l’intéressant derrière.

En plus il est quand même assez sympa, maintenant qu’il sait bien attraper, il m’aide à enlever mes poils d’hiver, poignée par poignée. J’adore !

Semaines mouvementées

Sunday, March 8th, 2009

Bonjour les amis,

Eh bien, je n’ai pas eu beaucoup de temps pour poster ces… deux derniers mois ! C’est incroyable comme le temps passe vite !

Déjà je vous avais pas dit mais y’a eu des problèmes de tuyauterie ici, c’est à dire que quand les grands sont rentrés de vacances à Noël, là, quand la cousine de Clo est restée sous notre responsabilité, ils ont découvert que leurs tuyaux de chauffage ont inondé leurs voisins (oui, ceux du deuxième, ça le fera les pieds à ces braillards)…

Comme Fripouille et moi ça nous saoûlait de gérer ça on les a attendus, et ce sont eux qui se sont battus avec leur agence de location, leur syndic et leur propriétaire pour réparer ça – car oui, chauffage percé égale chauffage coupé, et ils se sont pas mal pelé avant de récupérer trois radiateurs d’appoint.

Fripouille surtout était mal, elle a failli mourir de froid quand elle a vu que ses endroits préférés sur la moquette au dessus des tuyaux de chauffage étaient devenus… FROIDS.

Donc la grande et leur petit sont partis deux semaines loin, dans les Landes, tandis que nous gardions le grand. Il se trouve qu’ils sont partis car ils en avaient marre de faire du camping à la maison, et lorsqu’ils sont arrivés à Tosse ils ont été accueillis par une tempête qui leur a coupé l’électricité pendant 6 jours. L’ironie de la vie leur a donc rappelé avec une classe imparable à quel point ils ne survivraient pas trois jours l’hiver dans une forêt (eux. Nous on peut, les doigts dans le nez).

Ensuite et quatre allers-retours à Tosse plus tard pour le grand, ils ont fini par réussir à contraindre leur propriétaire à accepter de faire les travaux (il faut comprendre, le pauvre homme est chirurgien à Paris, il doit avoir un mal fou à finir le mois) et nous nous sommes trouvées envahies, Fripouille et moi, par une équipe de deux plombiers (ou un ça dépendait des jours), qui ont passé la semaine à scier du tuyau à la circulaire, percer de la brique à la percussion, souder au chalumeau et surtout faire plein de bruit tout le temps qu’on pouvait plus dormir tranquilles. Ceci dit ils étaient sympas et nous ont gratouillé le menton, donc on les a collés pendant cinq jours dès qu’ils nous libéraient de l’endroit où le grand nous enfermait pour qu’on soit, soi-disant, tranquilles et en sécurité.

Pour faire court voilà, on a un appartement bien chauffé maintenant, 19° partout. Le petit grandit, il reste de plus en plus éveillé, il rigole, il nous regarde avec attention et essaye de se mettre sur le ventre. Pour l’instant on peut encore fuir, mais je pense que bientôt on va pouvoir se faire des parties de chat endiablées… Enfin on a la supériorité numéraire et la supériorité acrobatique pour encore au moins deux ans. Je crois pas que les petits d’humains puissent sauter sur une table sans élan.

Je vous mets une petite photo car au final je l’aime bien, il est mignon et il m’a fait des caresses gentilles l’autre jour !

dsc_0760

D’autre part, on se tape Charlie, la chatte flippée de la vie d’un collègue de Colin, depuis mardi dernier. Les deux premiers jours elle nous a pas gênées, elle est restée planquée dans la gazinière. Mais ensuite les grands ont fait un plat au four et elle est sortie avant de brûler vive… Et depuis elle décide qu’elle va visiter partout et elle est dans nos pattes, dans notre eau, dans nos croquettes et elle m’agace. Tout à l’heure elle m’a piqué ma place sur le canapé et quand je suis venue la reprendre, en feulant, logique… Au lieu d’écraser elle a essayé de m’aligner un vieux coup de patte !

Saleté de chat !

Et après elle fait cette tête là aux grands :

dsc_0797

Donc forcément eux ils tombent dans le panneau. Enfin euh, les grands… Ce coup là il est connu, hein, depuis Shrek, on l’appelle le coup du Chat Potté. Manifestement les grands l’ont oublié.

Bon allez. J’y vais, je vais préparer un plan d’attaque anti-Charlie avec Fripouille et rira bien qui rira la dernière !

Bientôt les vacances

Thursday, December 18th, 2008

Pour une fois ça va être les vacances des grands mais ça va être chouette, car on ne sera pas abandonnées ! Ils vont s’en aller avec le Gnome pour passer leur fête prétexte-à-cadeaux dans leurs familles, et nous on va accueillir la cousine de la grande, Laurence, une personne de bonne compagnie, qui va, j’en suis sûre, nous faire plein de câlins et nous donner plus à manger que d’habitude.

Il n’y a pas de raison qu’il n’y aie que les grands qui se collent des indigestions à Noël ! Et qui sait, peut-être qu’ils reviendront avec des cadeaux? on peut toujours espérer :-)

Week-end avec invités

Sunday, December 14th, 2008

Ce week-end on a eu des invités, et pas n’importe lesquels. J’ai eu plein de câlins, c’était top ! À un moment, j’ai presque eu peur de choper un torticolis.

dsc_9740

Ces deux personnes, dénommées Mathilde et Kevin, sont les bienvenues ici, franchement revenez quand vous voulez !

Toujours au sujet du môme…

Monday, November 17th, 2008

Le môme, qui s’appelle Paul, donc, grandit toujours. Je sais pas si je vous l’avais dit, mais me revoilà la plus svelte de la maison, avec mes quatre kilos quatre cent. Le gnome est déjà presque à cinq kilos, ce qui est effarant – s’il continue comme ça il finira par devenir aussi grand que les grands !

Il continue toujours à pomper pas mal l’énergie des grands, ce qui fait qu’on a moins de câlins, du coup on s’en fait plus entre nous et tant pis pour eux :

Leur manque d’énergie et re-prioritisation des priorités nous permet aussi de bouffer comme des chacals, si vous me passez l’expression parce qu’un chacal c’est moche : il nous suffit de miauler à l’approche d’un grand de la gamelle, pour qu’il en rajoute un peu. On dirait qu’ils n’ont pas envie que moi aussi je chouine quand j’ai faim… Du coup c’est bien fini les cinquante grammes par jour, ha ha, on est bien à soixante maintenant ! Si ça c’est pas de la négociation rondement menée…

Le gnome fait toujours mal aux oreilles quand il s’exprime, on fait avec car il paraît que dans deux mois ça va se calmer. Perso j’ai arrêté de faire la compétition avec lui au bout de quelques jours, car il faut bien reconnaître qu’il est bien plus fort que moi, avec ses gros poumons, et je me suis un peu pété la voix dans cette vaine tentative. Bah ! De toutes façons je crois que ça soulage un peu les grands d’avoir des ronronnements dans les oreilles de temps en temps.

Le petit est marrant

Thursday, October 30th, 2008

Maintenant que je connais un peu mieux le gnome, j’ai remarqué quelques petits détails amusants ; en voici deux.

Presque chaque soir, il a du mal à s’endormir et pleure un petit peu. En général ça commence comme ça :

  • Le petit ronchonne, pas très fort
  • L’un des grands dit : “C’est sûrement rien, il cherche son sommeil”
  • Le petit se met à pleurer (très fort).

Ça ne rate jamais ! Ils feraient mieux de se taire…

L’autre truc que j’ai remarqué se traduit mieux par ce simple graphique :

Probabilité d'émission sauvage d'urine en fonction du temps passé sans couche

Le Gnome

Thursday, October 23rd, 2008

Rah là là, on dirait bien que notre vie tranquillou est terminée pour l’instant…

La semaine dernière les grands nous ont lâchement abandonnées comme ils le font parfois, sauf que pas tout à fait car le grand est revenu plusieurs fois à des heures bizarres, genre pour dormir trois-quatre heures par ci, nettoyer notre litière par là, nous donner nos croquettes quotidiennes de temps en temps, mais bon c’était bizarre. Un jour il est même parti avec son oreiller, va savoir pourquoi !

Et puis samedi dernier, ils sont rentrés tous les deux… ou plutôt tous les trois ! la gestation de la grande est terminée, semble-t’il, et ils ont une espèce de tout petit humain supplémentaire… Que je vais appeler le Gnome, parce que vu sa taille c’est adapté :

Il passe ses journées et ses nuits un peu comme nous, il dort et il mange, à quelques détails près… Il n’a pas de litière, d’une part, et il pleure super fort. Quand il s’y met c’est flippant. Au début j’ai essayé de miauler plus fort que lui, histoire que les grands se souviennent que j’existe et que j’ai faim, mais y’a vraiment pas moyen. Et ça fait mal aux oreilles. Et lui, il a le droit de manger quand il demande, contrairement à moi. C’est un peu injuste.

Du coup ben on attend notre gamelle comme avant, heureusement ils ne nous oublient pas trop.

Sinon, j’aimerai bien aller le voir de près, histoire d’essayer de m’habituer un peu mieux à lui, mais les grands sont une belle bande de flippés, genre je vais le massacrer à coups de griffe…

Enfin, On verra bien comment ça évolue ! Peut-être qu’un jour il arrêtera de pleurer, peut-être qu’il nous arrachera pas trop de poils (ça ça fait surtout flipper Fripouille, elle offre de meilleures prises), et peut-être qu’il voudra jouer avec moi…

La cage, en fait elle est cool

Sunday, September 21st, 2008

Vous vous souvenez de la cage bizarre que les grands ont fabriqué il y a très longtemps ?

Et bien au final, elle est super. Méga confortable, super douce, il y fait doux et chaud…

Sauf que la grande arrête pas de me virer à chaque fois que j’y fais la sieste ! Paraît-il que c’est pas ma place, c’est pour leur futur gnome… Mais bon en attendant il est pas là à ce que je sache, alors pourquoi je pourrais pas en profiter avant ? Je lui ai demandé, elle m’a pas répondu. Genre “j’ai pas compris la question.”

À part ça, il nous font une crise d’hyperactivité. Le grand passe son temps au téléphone à organiser plein de vacances pour bientôt, pour Noël et même pour l’année prochaine, c’est incroyable d’être aussi psychorigide de l’organisation. Moi si je pouvais partir en vacances (mais j’ai pas le droit), ben j’irais les pattes dans les poches et je découvrirais… À première vue ils vont bien s’amuser… sans moi.

La grande, elle, a son ventre qui continue à grandir, ça commence à être impressionant ! Je leur fait plein de câlins et de ronronnages parce que j’ai bien l’impression que dans pas longtemps, ils vont un peu nous oublier. Je saurais bien me rappeler à leur souvenir, j’ai plus d’un tour dans mon sac !


This is a free Wordpress template provided by Mathew Browne | Web Design | SEO